lundi 12 mars 2012


                                                                            2012-03-07

Bonjour à  nos fidèles lecteurs,

                                                         C’est aujourd’hui que nos coopérants, Céline, Madeleine et Daniel nous quittent après un séjour intensif de 3 semaines en  Haiti, pour une 2eme année.

Dès leur arrivée, ils se sentaient  plus à l’aise car ils retrouvaient les amis de la maison, les paysages déjà vus et la vie haitienne, déjà apprivoisée; l’adaptation s’est fait rapidement et on  était  prêt à passer au boulot…

Leurs mandats étaient en partie, d’apporter une aide pour la peinture  des petites maisons, nous sommes à construire la 8eme maison, les familles  choisies espèrent leur tour avec une joie immense qui me fait chaud au cœur…La petite famille quitte un abris de toile tout déchiré pour entrer dans une petite « Caye » accueillante où ils y  trouveront  le luxe d’un plancher de béton et un toit étanche  sur la tête, qui les protègeront  de la saison des pluies qui commencent  maintenant avec le mois de mars;  la famille participe aux travaux de construction ; ils doivent préparer le terrain, creuser le contour du solage, transporter l’eau et le sable pour faire le béton et  apporter une aide ponctuelle aux travailleurs, comme nous aidons beaucoup de familles monoparentales, ces tâches sont  souvent exécutées  par les femmes, avec l’aide quelquefois d’un grand frère ou ami.
                                                                                                    À bientôt, Maryse                                                                                                                                                                                                                                                                                                          

                                                                               
                               Les observations de Mme Madeleine Jodoin

2e séjour en  Haiti,

Cette année , le travail  consiste  à peindre les cayes et faire des ateliers avec les enfants de tout âge; ce qui me donne la chance de partager le quotidien des paysans et d’être en contact avec leurs enfants .Nous sommes jamais seul au travail, une quérielle d’enfants nous accompagnent, tandis que les adultes nous regardent avec fascination. Les enfants nous amusent beaucoup en nous imitant, en répétant des mots de français, en chantant, ils sont très attachants.

Les Haitiennes sont très fières de leurs « cayes ». L’intérieur est très propre, bien rangé, souvent des rideaux de dentelles servent de division et sont suspendus aux portes.

Lors de nos ateliers ,les enfants sont très curieux et très intéressés ,habiles  à dessiner, tricoter ,clouer etc. J’ai vécu encore cette année une très belle aventure, très enrichissante.
                                                                                                                           Madeleine




video
                                          cliquez sur la flêche  pour le petit vidéo                                                                                          



                                        atelier de menuiserie avec les petits

Les commentaires de Mme Céline Jodoin ,81 ans, qui avait le goût de revenir  en Haiti, pour une2e fois.

Février 2012 ,retour à Grand Goâve, pour trois semaines :

Je constate que les camps de tentes qui se trouvaient partout où nos yeux se posaient, sont maintenant disparus; des cayes de différentes ONG les remplacent avantageusement, ainsi que celles de Projets-Maryse, situées dans un quartier très pauvre qui se nomme »Chamette ».

Mme Maryse est très occupée à répondre aux nombreux besoins :  pour des médicaments, l’aide aux étudiants, des mères désireuses de se partir un petit commerce pour faire quelques sous qui les aideront  à manger une fois par jour au moins, etc.

J’ai été vraiment bouleversée par un jeune de 2eme année, qui nous arrive blessé au bras, je lui demande ce qu’il  lui est arrivé et il me répond piteusement que c’est son professeur qui l’a frappé parce qu’il n’a pas bien récité sa leçon de lecture , pourtant  je l’avais fait étudié et il la savait…Ça brise le cœur.

Je garderai toujours dans mon cœur, le sourire des enfants, tous les bons moments passés à bricoler avec ma petite filleule Patricia, les jeux de « tic tac toc »avec notre ami Nono, les ballades en moto avec Noé et mes belles rencontres avec les haitiens et haitiennes de Grand Goâve.                                                                                                                             

                                                                                                                                             Céline

Ci-joint quelques photos…                                                                        
                                                 Angélisha, petite filleule de Céline Jodoin
                                                     


                                     un tout petit, tellement content  de construire son auto..
                                           
                                                  Mme Céline,heureuse d'être en Haiti


                                                     notre petit protégé : Junior


Aucun commentaire: