vendredi 27 mars 2020

Haïti et les Haïtiens... et mon retour un peu précipité

Chers ami(e)s,

Aujourd’hui, dimanche 22 mars!

Je me remets à peine du choc subi, suite à mon retour précipité vers le Québec ce mercredi 18 mars! J’ai appris, le lundi 16, que je devais quitter le pays…

Lorsque j’ai quitté Haïti, le coronavirus ne semblait pas être présent en Haïti, mais depuis, quelques personnes sont touchées en revenant de voyage. Comme le virus se répand très rapidement, je ne sais pas ce qui se passera dans l’avenir… Paraît-il que le beau soleil d’Haïti serait une protection?... Je l’espère pour eux.

J’ai appris que le gouvernement a fermé les écoles depuis quelques jours afin d’éviter la proximité et les contacts. Toutefois, les Haïtiens en parlent beaucoup et des recommandations préventives circulent, comme éviter les contacts et se laver souvent les mains… mais en Haïti les gens vivent dehors. Pour la nourriture, ils doivent se rendre au marché où tous les gens sont collés les uns sur les autres, ainsi que dans les transports publics. Le danger est grand malheureusement.

Groupe de finissantes, avec leur professeur, portant fièrement leur robe de style classique

Malgré  le confinement que nous vivons tous,  j’ai le goût de vous distraire un peu ce matin, en vous parlant de « notre Fête des femmes » qui a eu lieu vendredi, le 13 mars pour souligner la fin de nos ateliers de couture. C’est 45 heures de travail au total, pendant lesquelles les femmes se retrouvaient deux jours par semaine – dans la sueur et aussi dans le plaisir – pour partager leur quotidien, changer d’atmosphère et apprendre à coudre en se confectionnant quelques vêtements qu’elles porteront avec beaucoup de fierté!

Les femmes qui confectionnent leur robe
Cette fête fut un moment très spécial pour elles, issues de milieu pauvre et démuni, elles ont très peu l’occasion de célébrer et attendent chaque année ce moment privilégié entre femmes. 

Fictionne a préparé pour nous une superbe pâtisserie... délicieuse

Les Haïtiennes ont une joie de vivre qui nous touchent vraiment. Elles savent profiter pleinement du moment présent et ça se voit dans toutes les photos prises lors de cette fête inoubliable, qui était aussi l’occasion des remises de diplômes pour les plus avancées et d’une petite parade de mode avec leurs réalisations. Elles ont un sens de l’esthétisme inné et sont très féminines comme vous pouvez voir sur les photos qui suivent. Je me demande toujours où elles prennent leurs inspirations.


En même temps, ces femmes sont si fortes et courageuses, avec de lourdes responsabilités sur leurs épaules. Toutes ces femmes que vous voyez ont à leur charge environ 3 enfants chez les plus jeunes (sauf une) et 6 ou 7 chez les plus âgées, et la plupart vivent sans conjoint.

Monique, la plus habile dans le groupe - 1er prix - Bravo!
Cette fête a été aussi l’occasion de souligner le 10e anniversaire de l’existence du Centre Marie-Cécile et de mes 20 ans de bénévolat en Haïti. Plusieurs femmes ont fait des témoignages touchants que vous pourrez lire dans notre journal de l’année.

Les photos qui suivent vous feront oublier un peu notre quotidien en quarantaine… et nous donneront un avant-goût de l’été!

Bravo à l’équipe haïtienne qui a collaboré au succès de cette journée spéciale, soit pour l’accueil, la musique, la décoration, le goûter… et plus spécialement à mes deux collaborateurs de tous les jours, Francky et Nono.

On se retrouvera avec notre journal annuel qui sera un bilan de 20 ans de projets et de réalisations en Haïti!

Merci à vous! Rien ne pourrait se réaliser sans votre précieuse collaboration, dont pour plusieurs depuis 15 ans… et plus! Ça, c’est merveilleux!

Votre fidèle représentante en Haïti,
Maryse



Le défilé commence avec de la musique bien sûr...

Enive, fière de sa réalisation
Emilie, très élégante avec l'ensemble qu'elle a confectionné

Elles ont le sens de l'esthétique et de la mode, c'est fascinant


Notre Thérèse, portant fièrement sa robe classique
Très élégante dans sa nouvelle blouse-mode

Méprime, qui défile avec sa blouse dernier cri!

Mme Florence porte fièrement son ensemble

Notre Mathilde développe sa confiance en elle en défilant avec sa petite blouse-mode

Yvanne, fière de sa jupe
Elle porte sa blouse avec beaucoup d'esthétique


Groupe des débutantes - confection d'une petite blouse-mode, accompagné de leur professeur Emmanuelle
Nos diplômées du groupe avancé - confection d'une robe classique de base

samedi 22 février 2020

Nouvelles d'Haïti - Février 2020


Grand-Gôave, le 15 février 2020

Groupe de 7e, 8e et 9e au Centre Marie-Cécile
C’est un grand plaisir de communiquer avec vous, cher(ère)s amis(es), pour vous donner quelques nouvelles de Grand-Goâve.

Je suis en Haïti depuis un bon mois déjà et tout se déroule bien, en dehors de Port-au-Prince… où la violence s’aggrave même. Se rendre à l’aéroport est très difficile, on ne se déplace pas sans obligation…

Le Centre Marie-Cécile est bouillonnant d’activités; à l’extérieur, grâce à notre agronome Francky, on y trouve une pépinière bien garnie, des semences et des jardins qui se préparent avec la pluie qui est présente depuis quelques jours et qui nous annonce la venue du printemps. Le temps des semailles donnent un regain d’espoir à tous nos paysans, ainsi qu’à notre groupe de mamans qui se préparent à faire leur petit potager près de leur humble « cay ».

Première expérience : fabriquer son sac de couture
À l’intérieur, c’est aussi très actif avec nos ateliers de couture. Nous avons deux groupes, l’un plus avancé et l’autre débutant. Un professeur est attitré à chaque groupe, tandis que moi je les épaule tout en étant au contrôle des machines à coudre qu’elles doivent apprivoiser… Les femmes adorent la couture et elles sont très patientes dans leur apprentissage.

Juliana a son cours de couture
Les samedis sont toujours réservés à nos jeunes parrainés qui font partie de différentes écoles de Grand-Goâve; nous les rencontrons par classe pour échanger avec eux, se préoccuper de leur santé (souvent fragile à cause de la malnutrition), de leur rendement en classe et de l’ensemble de leur vie qui est pour certains, très compliqué… Les gars aiment bien se réserver un moment pour jouer au « foot » dans la cour. 

Un groupe de nos parrainés qui vous écrivent avec plaisir!
Par la même occasion, nous en profitons pour leur faire écrire une lettre que vous recevrez à mon retour, avec notre petit journal de nouvelles. C’est un rituel que nous faisons chaque année et que nos jeunes attendent avec grande joie! Ce sont de très belles retrouvailles pour nous et pour eux.

Celinda qui offre son dessin à sa marraine
L’aide aux étudiants, en dehors du parrainage, est très importante car le nombre d’enfants et de jeunes orphelins ou démunis qui nous visitent pour demander de l’aide est sans limite… Nous augmentons le nombre chaque année. 

Deux jeunes filles épanouies, en philo
C’est grâce à vos dons que nous aidons des centaines de démunis, votre geste est précieux pour ces jeunes.

À la prochaine, vous pouvez m’écrire à mon courriel, je vous lirai avec plaisir!

Votre représentante en Haïti,
Maryse




Des jeunes filles apprennent le crochet au Centre Marie-Cécile
Distribution de brosses à dents
Exposé d'Emmanuella qui a suivi le cours de couture professionnel
Atis, finissant en philo
Robenson, Secondaire 3
Medjyna... toute belle pour sa marraine, Secondaire 3




mardi 24 décembre 2019

Joyeuses Fêtes et meilleurs voeux pour 2020

Décembre 2019



Bonjour mes amis(es) d’Haïti,

Enfin une bonne nouvelle, mais pour combien de temps? Depuis deux semaines, il semble y avoir un consensus du côté des opposants du régime, les manifestations ont cessé et le calme revient tranquillement, même si rien n’est réglé…

Avec décembre, les étudiants reprennent le chemin de l’école tout doucement, car la peur est encore là, mais nous pensons que les jeunes iront à leurs classes sans trop de problème pour les prochains mois, nous verrons ce qui se passera pour la suite…
Haïti n’a rien gagné et s’est beaucoup appauvrie au cours de l’automne, rien ne fonctionnait et toutes les denrées, le transport, etc. ont augmenté.

Nous espérons pour eux que l’année 2020 apporte un changement positif!

En janvier, le 15, ‘’si Dieu vlé’’, je partirai pour Haïti. L’attente de nos familles sera grande, vue le niveau d’appauvrissement. Nous ferons comme chaque année, notre possible pour aider nos jeunes démunis à continuer leurs études, voir à leur santé et soutenir les mamans par nos divers projets avec les moyens que nous avons, grâce à votre fidèle soutien!

Nous vous souhaitons de Joyeuses Fêtes, remplies de Joie, de beaux partages et de rituels qui nous rappellent tant de souvenirs qui s’amplifient et se bonifient avec l’âge…

Pour la Nouvelle Année, la santé et la paix pour nous, pour nos proches et pour notre planète qui a besoin de TANT D’AMOUR !  

Espérant vous donner d’autres nouvelles, à partir d’Haïti en Janvier 2020!

JOYEUX NOËL ET HEUREUSE ANNÉE !  

Votre fidèle intermédiaire,
Maryse 

lundi 7 octobre 2019

Nouvelles d'Haïti - Octobre 2019


Le 7 octobre 2019

Bonjour chers collaborateurs et collaboratrices,

En ce début d’année scolaire, je viens vous remercier une fois de plus pour votre appui si important pour nos jeunes de Grand-Goâve, qui comptent sur nous pour continuer leurs études.

Cependant, cette année n’est pas facile pour tous les Haïtiens du pays, car les opposants au gouvernement actuel font des manifestations, bloquent les routes, menacent les écoles et commerces. Beaucoup de violence, bref le pays est paralysé depuis deux semaines environ et on ne connait pas ce qui se passera demain…

Si vous vous souvenez, nous avons connu les mêmes problèmes, de façon sporadique l’an dernier. Tant que le gouvernement actuel ne quittera pas son poste, il y aura du ‘’grabuge’’… Tristement le peuple en souffre, toutes les denrées coûtent plus cher, ainsi que le transport.

Nous avons l’habitude d’aller en Haïti pour l’entrée des classes, mais à cause de tous ces problèmes, il n’est pas recommandé d’entrer dans le pays. Nous espérons que la paix revienne pour ce peuple encore éprouvé! Nous sommes toujours en communication avec nos collaborateurs en Haïti pour suivre ce qui se passe et les encourager…

Merci à vous tous d’être avec nous!

Votre représentante, 
Maryse

PS : Ne vous inquiétez pas, vos dons sont en sécurité, en attente de meilleurs jours, que nous espérons tous…

jeudi 28 mars 2019

Nouvelles d'Haïti - Fin mars 2019


Le 23 mars 2019

Bonjour à vous, chers collaborateurs et collaboratrices,

Un dernier communiqué, un peu long mais j’espère intéressant, avant mon départ d’Haïti, mercredi prochain le 27.

Cette semaine, Francky et moi avons planifié et structuré les activités qui se continueront au Centre Marie-Cécile après mon départ.


Francky et moi travaillons main dans la main! 


Projet BIBLIOTHÈQUE

Une petite bibliothèque verra le jour pour les jeunes le samedi, grâce à Francky aidé d’un groupe de volontaires qui assureront une animation appropriée selon trois groupes d’âge. Au Centre, nous avons beaucoup de livres de tout âge (5 ans à 18 ans). Tout en étant un loisir très apprécié, ce projet a pour objectif d’intéresser les jeunes à la lecture et les aider à avoir une meilleure compréhension de la langue française.

Projet JARDINS avec les femmes démunies

En effet, la saison des pluies est finalement arrivée en Haïti et, depuis deux semaines, le groupe de femmes ont déjà préparé la terre de leurs jardins.

Francky visite chacun des jardins et les semences seront distribuées vendredi avec, en prime, un petit cerisier. Les cerises d’Haïti sont très bonnes, abondantes et les familles font de bons jus pour les enfants ou les dégustent fraîches. L’année passée, elles avaient reçu un citronnier et la plupart progresse très bien dans leur petit jardin. Ce projet est très important pour elles et pour nous, il faut encourager les potagers dans un pays agricole comme Haïti. La saison s’annonce belle cette année pour eux, ils dépendent de mère-nature…

Francky aide aussi beaucoup les paysans de la région, en leur partageant des nouvelles techniques et conseils pratiques pour mieux réussir en ce temps-ci de l’année.

Projet MICRO-CRÉDIT

Nous visons l’autonomie chez nos mères très pauvres, mais pour cela il faut leur donner des moyens. Les prêts pour partir ou prolonger leur commerce sont très efficaces pour celles qui y mettent beaucoup d’heures. Les trois quarts persistent et réussissent très bien.

Francky les rencontre chaque mois lors de leur remise de fonds, étalée sur 6 à 9 mois, selon les possibilités des femmes. Comme il s’agit d’une aide, il n’y a pas d’intérêt ajouté, ce qui leur permet d’en retirer un profit plus encourageant, car ça demande beaucoup d’effort, mais elles y croient…

Et pour celles qui sont fidèles et effectuent toute la remise, nous renouvelons les prêts pour une autre période. Environ 40 femmes y participent.

Projet ACTIVITÉS TI-MOUN - en juillet 

Cette initiative de Francky avec une équipe d’aide bénévole a beaucoup de succès auprès des jeunes de nos milieux défavorisés. Nous rejoignons des enfants de 4 ans à 16 ans, regroupés selon leur âge.

Les activités sont variées : découverte de nos arbres fruitiers et dégustations de fruits, jeux de football et autres à l’extérieur, jeux de casse-tête, bricolages et autres à l’intérieur, chants, etc. Un plat de nourriture est servi à la fin de chaque jour vers 3 heures. Environ une cinquantaine d’enfants et jeunes y participent. Et nous y participons aussi en apportant un support financier de 1000 $US.

Notre superbe manguier chargé de fruits... quelle merveille ! 100 ans et plus.

Bref, mon séjour a été bien rempli, nos projets ont été très appréciés et ont très bien fonctionné. Je joins quelques photos dont quelques-unes de notre journée des Femmes, le 8 mars, avec nos couturières.

Merci de nous avoir accompagnés durant ce long séjour à Grand-Goâve, Haïti. Vous recevrez notre journal annuel en juin!

Merci pour vos commentaires toujours appréciés. Grand merci à Chantal qui transmet tous ces communiqués et photos via notre blogue jusqu’à vous.

Bon printemps, tant attendu dans notre Québec!

Votre représentante en Haïti,
Maryse



Quelques photos de nos activités



Le 8 mars - la fête de la Femme avec nos couturières


Discussion à l'occasion de la fête de la Femme - chacune s'exprime.


Partage d'un bon spaghetti haïtien lors de notre Fête!


Notre 3e caye - la famille de Rosemonde


Le manguier du Centre Marie-Cécile chargé de mangues délicieuses


Francky notre directeur et Cineus notre gardien du Centre Marie-Cécile





samedi 9 mars 2019

Nouvelles d'Haïti - Mars 2019


Le 2 mars 2019

Groupe de nos futurs professionnels
Chers amis(es) et collaborateurs(trices),

Suite aux derniers événements qui se sont passés à partir du 8 février : Manifestation de l’opposition et du peuple face à la pauvreté toujours grandissante, la rareté du travail, l’endettement d’Haïti, etc., les pays, tels que le Canada et les E-U. ont conseillé à tous les ONG et étrangers de revenir au pays. Beaucoup sont sortis, dont ma collègue Claire, Antonio et bien d’autres encore.

 Comme je n’avais pas terminé mon mandat et que je suis habituée au pays, j’ai pris le risque de rester. Mon intuition a été bonne puisque, le lendemain, le calme est revenu; mais comme il n’y a pas eu vraiment de changement de la part du gouvernement, la violence continue, surtout à Port-au-Prince et les "manifs" pourraient reprendre bientôt. En attendant, nous continuons à être très actifs ici, à Grand-Goâve, au Centre Marie-Cécile et dans toutes nos activités.

Tous les samedis, je rencontre par petits groupes vos protégés(es).

Nous en profitons pour vous écrire une lettre ou vous faire un beau dessin que vous recevrez avec notre petit journal. Nous échangeons sur différents sujets et nous leur faisons prendre conscience de la chance qu’ils ont d’avoir un parrain ou une marraine qui leur permette d’aller à l’école, sans souci. Ils sont toujours contents de vous écrire et de vous lire.

J’ai aussi rencontré nos 15 étudiants qui sont déjà depuis septembre, ou plus, dans une école technique (pour la plupart), à l’exception des plus talentueux qui sont au baccalauréat, si nous le pouvons financièrement. C’est un vrai contentement de constater la fierté et l’épanouissement de tous ces jeunes adultes que nous accompagnons depuis leur tendre enfance.

Les photos parlent par elles-mêmes…

Je joins aussi quelques photos de l’aménagement de la "caye" de Mme Rachel, que nous venons de construire.

Chaque famille personnalise son intérieur, dont elles sont si fières, selon leur goût et leurs moyens.

Il nous reste encore presqu’un mois devant nous… Je rentrerai au pays le 27 mars.

À la prochaine,
Maryse
Vos commentaires sont toujours très appréciés, merci.
Courriel : maryse89@hotmail.com



Quelques photos de nos étudiants

Claudamise Cajuste - future techniciène en laboratoire

Davidson L. - futur couturier pour hommes

Davidson Moline - futur technicien en bâtiments

Frantzy Myrill - futur grand couturier

Manouchka Myrill - future professeure

Olrich Joseph - futur technicien en agronomie

Rachel Moline - future médecin

Rosemania - future couturière

Sabrina Salomon - future professeure

Nytialine Jean - future infirmière

Quelques photos de la nouvelle caye
de Mme Rachel

La famille de Mme Rachel devant leur nouvelle maison

L'aménagement intérieur

Le lit des 3 filles de la maison

Le lit du garçon

Repassage sur la galerie

L'ancienne caye de Mme Rachel